• en
  • fr

Gestion de Projet

La gestion de projet est au cœur de l’offre de Papyrus. Depuis sa fondation en tant que société de gestion, Papyrus a investi massivement dans ses capacités de gestion de projets, à un niveau très supérieur à la norme au regard de la taille et de la complexité de son portefeuille. La société est donc toujours prête à entreprendre des activités nouvelles et plus complexes, tout en continuant à respecter les lois, règlements, normes et meilleures pratiques. Elle sélectionne avec soin les projets auxquelles elle s’associe en veillant à ce qu’ils s’insèrent dans sa mission.

Papyrus est actuellement chargée de la gestion de trois projets de haut niveau. Dans deux cas (SMASH et KONBIT), il s’agit d’une gestion directe, dans le troisième (LEVE), d’une sous-traitance.

Papyrus est administratrice de l’Alliance Administrator of the Smallholders Alliance for Sorghum in Haiti (SMASH), lancée en juillet 2013 par la Brasserie nationale (BRANA) pour substituer aux importations de malt, nécessaires à la fabrication de sa célèbre boisson énergétique Malta H, du petit mil (sorgho) cultivé localement. Papyrus a également pour mission de mettre en œuvre le projet.

Le but du projet SMASH est d’améliorer les modes de vie de quelques 18 000 petits exploitants pratiquant une agriculture vivrière en améliorant durablement les rendements du petit mil, mais également grâce à une chaîne d’approvisionnement plus efficace, structurée par la production commerciale de boisson. Les objectifs du programme sont 1) de doubler les rendements du petit mil des petits exploitants ; 2) d’accroître le revenu des ventes de petit mil de 75 % ; et 3) de créer une chaîne d’approvisionnement en petit mil stable et durable pour les petits exploitants agricoles et les acheteurs professionnels comme BRANA. Ce projet de 8,5 millions USD, qui s’étend sur six ans, est cofinancé par l’Agence des États-Unis pour le développement international (United States Agency for International Development, USAID) et le Fonds multilatéral d’investissement (MIF) de la Banque interaméricaine de développement (BID).

Papyrus assure la gestion de Konbit, accord de coopération financé par USAID qui permet de développer le potentiel institutionnel local à trois niveaux en : 1) apportant un soutien à environ 37 bénéficiaires haïtiens locaux d’aides allouées par USAID pour leur permettre de se conformer aux conditions auxquelles les subventions qu’ils reçoivent leur ont été attribuées et d’obtenir les résultats prévus en termes de développement ; 2) renforçant les compétences d’une centaine de prestataires de services de développement, dont une partie seraient sélectionnés pour répondre aux besoins en formation à la gestion et technique de destinataires locaux d’aides d’USAID, et 6 à 10 seraient retenus et renforcés pour faire office, à l’avenir, de chargés de mise en œuvre directe des programmes d’USAID ; et en 3) appuyant les équipes de gestion de programme de base (Papyrus et Ayiti Nexus) pour leur permettre d’aiguiser leurs capacités respectives en matière de déploiement et d’emploi des subventions des grands donateurs. Konbit organise régulièrement des événements relationnels à l’intention d’un large éventail de parties prenantes locales et internationales dans le but d’encourager la collaboration et le partage des meilleures pratiques, l’innovation et l’adoption de normes sectorielles aussi bien en termes de développement de potentiel que d’un point de vue technique. Le projet, d’une durée de 5 ans, et doté d’une enveloppe de 4,65 millions USD, a débuté en octobre 2015. Il permettra la mise en place et la coordination de services de développement destinés à renforcer la compétence institutionnelle au sein d’organisations de la société civile haïtienne pour que celle-ci soit en mesure d’assumer des défis de plus en plus complexes dans le domaine du développement.

Papyrus est partenaire de Research Triangle Institute (RTI) dans le cadre du projet de renforcement des entreprises et de la chaîne de valeur locale (Local Enterprise and Value Chain Enhancement, LEVE), financé par USAID, qui repose sur une approche intégrée, fondée sur la recherche, de la chaîne de valeur, de la main d’œuvre et du développement de potentiel. Le projet LEVE multipliera les opportunités, pour les microentreprises et les PME, de créer des emplois pour les hommes, les femmes et les jeunes d’Haïti, dans trois couloirs de développement : Port-au-Prince, Saint-Marc et Cap-Haïtien. Avec un contrat de 2,3 millions USD, Papyrus a, avant tout, pour mission de développer le potentiel des organisations haïtiennes au service des secteurs des industries agricoles et agroalimentaires, du textile et du vêtement, et de la construction, ainsi que de zones géographiques, afin de veiller à la durabilité des réussites du projet, pour qu’elles perdurent au-delà de celui-ci, en particulier en préparant les organisations destinataires à recevoir directement des dons des donateurs.